L’Ostéopathe confronté au Covid-19 par Maurice Maggio D.O.

Chacun, dans nos cabinets et dans un avenir très proche, si ce n’est déjà fait, nous allons nous retrouver confronté à des patients ayant été en contact avec ce virus, patients asymptomatiques ou ceux ayant, malheureusement, eu à lutter contre…

N’ayant pas été, pour l’instant, professionnellement concerné par cette nouvelle atteinte virale, l’important me parait de nous y préparer et de savoir quoi proposer comme soins, pour ce type de patients. Même si nous savons que ceux-ci  ne viendront pas spécifiquement nous consulter pour ce genre d’affection.

Nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur les principes fondamentaux de notre profession, développés par nos illustres ainés et pères fondateurs, que chaque ostéopathe doit connaitre. Nous pouvons aussi nous rapprocher des travaux et expériences réalisés sur toutes sortes de pathologies,  par Andrew Taylor Still, répertoriées dans l’ouvrage suivant : « Ostéopathie recherche et pratique, éditions Sully ». Ouvrage dans lequel,  il écrit à propos des maladies contagieuses et les fièvres :

« …Bien que ces maladies soient différentes dans leurs effets, leur apparition et leurs noms, toutes frappent et agissent en supprimant l’harmonie de l’action nerveuse et sanguine entre la base du crâne et le diaphragme… »  

Dans le même esprit, chacun connait la vision de Louis Pasteur, qui, à la fin de sa vie de recherche et d’expériences,  disait que finalement le microbe n’était rien mais que le terrain du patient était le plus important…

Nous savons tous que l’ostéopathie n’aura  aucun pouvoir sur l’élimination du virus, mais  par contre elle aura le pouvoir, par son approche holistique ou systémique, de redonner une meilleure harmonie aux structures anatomiques et fonctions vitales. Elle pourra, enfin, faire s’exprimer le potentiel de vie inhérent, en chacun de nous. L’objectif fondamental sera de dynamiser le capital-santé de chaque individu, capacité pour lutter contre toute atteinte exogène et endogène.

Nous venons de définir, ici, la place que doit occuper l’ostéopathe, praticien de santé, qui a le devoir  d’apporter sa contribution à la lutte contre ce fléau. Mon intention n’est pas de donner une listes exhaustives de techniques et encore moins une recette miracle, mais de proposer une attitude responsable,  une prise en charge globale du patient, c’est-à-dire :

  • devoir porter un autre regard sur la symptomatologie et le repérage des zones présentant des troubles fonctionnels perturbateurs,
  • corriger les dysfonctions existantes sur l’axe occiput-thorax-diaphragme,

et surtout ne pas en rester là :

  • relance mobilité et motilité axe crânio-sacré,
  • travail de relance liquidienne à partir des 3ème et 4ème ventricules.

Ce travail ostéopathique devra provoquer une redynamisation de l’ensemble des fonctions vitales pour une meilleure homéostasie générale, donc une meilleure capacité à se défendre…

Maurice Maggio – Ostéopathe D.O. – mai 2020

Comments 5

  1. If you want to use the photo it would also be good to check with the artist beforehand in case it is subject to copyright. Best wishes. Aaren Reggis Sela

  2. If you want to use the photo it would also be good to check with the artist beforehand in case it is subject to copyright. Best wishes. Aaren Reggis Sela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.